Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #2080 Reply
      lv3d
      lv3d
      Admin bbPress

      À l’heure où Niantic fait la chasse aux tricheurs sur son jeu Pokémon GO, le site Adafruit.com publie une étonnante vidéo illustrant la fabrication d’un détecteur de Pokémon. Carrément ! Fini les coups d’œil permanents sur le smartphone pour repérer les bestioles et le smartphone qui se décharge vitesse grand V. Mais autant vous le dire sans détour, l’utilisation de ce type de produit ne respecte pas les conditions d’utilisations fixées par Niantic. Si vous êtes du genre téméraire et décidé à prendre le risque de vous faire exclure, ou tout simplement curieux, jetez donc un œil à la vidéo d’Adafruit.com qui recommande tout de même d’utiliser un second compte.

      L’utilisation est risquée, le produit est malin

      Comme souvent avec ce genre de produit de geeks, la plateforme utilisée est de type Raspberry Pi, en l’occurrence, un Raspberry Pi Zero, aux performances aussi modestes que le prix. Il vous en coûtera une vingtaine d’euros suivant les packs (on le trouve même à 5 dollars sur les sites américains) pour cette solution équipée d’un processeur 1 Ghz simple cœur et 512 Mo de mémoire vive. Mais il faut bien entendu accessoiriser ce Pi Zero pour qu’il devienne un détecteur de Pokémon. Imprimante 3D, fer à souder et LED entrent en jeu. Ce sont ces dernières qui vont indiqueront si vous êtes à proximité d’un Pokémon « commun, rare ou légendaire ». Mais il faut aussi lui ajouter un petit adaptateur Wi-Fi USB pour que le détecteur fasse son office. Il n'est pas précisé si un partage de connexion via le smartphone est nécessaire. Par ailleurs, le boîtier n'ayant pas de batterie, il faudra l'alimenter avec une batterie 5V externe et un câble USB.

      La création de cette solution n’est donc accessible à tout le monde. D’autant qu’il faudra être initié avec le langage de programmation (en l’occurrence Python) pour manipuler l’API de Niantic. Si vous pensez avoir les compétences requises, adafruit.com publie un tutoriel complet sur son site.

      Choix de l’équipement, programmation, plans pour la fabrication du boîtier avec une imprimante 3D (vous pourrez fabriquer les pièces par un service tiers), soudure des fils et assemblage final… autant d’étapes qui vous assisteront dans la création de votre boîtier qui, on le rappelle, est totalement illégale. D’autant que dans sa vidéo, on ne voit, à aucun moment le boîtier final fonctionné, dans la rue par exemple. S’agit-il d’un faux ?

      Quoi qu’il en soit, outre le fait de se faire bannir des serveurs de Niantic, l’utilisation d’un tel boîtier ne gâche-t-elle pas surtout le plaisir et le challenge que représente le jeu Pokémon GO ? C’est en tout cas ce que nous pensons…

      Source : http://www.01net.com/actualites/pokemon-go-partez-a-la-chasse-avec-ce-detecteur-fabrique-avec-une-imprimante-3d-1027905.html

Vous lisez 0 fil de discussion
Répondre à : Pokémon GO : partez à la chasse avec ce détecteur créer avec une imprimante 3D
Vos informations:




Fermer le menu