Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #1969 Reply
      lv3d
      lv3d
      Admin bbPress

      Ça gratte, ça pèse et ça finit même par sentir mauvais: que celles et ceux qui ont déjà porté un plâtre osent nous contredire! Heureusement, des ingénieurs mexicains et espagnols sont en train de développer une attelle high-tech d'un nouveau genre, qui devrait éliminer d'un coup tous les défauts des plâtres traditionnels. Une longue histoire… Le matériau de base d'un bon plâtre médical, est ce que l'on appelle le "plâtre de Paris". Son utilisation s'est généralisée en médecine vers le milieu du XIXe siècle en Europe, en remplacement des techniques ancestrales à base d'amidon, de paille, de sable humide, de cire ou de résines naturelles, utilisées depuis l'antiquité.

       

      D'abord appliqué principalement aux blessures de guerre, il s'est ensuite répandu aux soins des blessures de n'importe quel citoyen maladroit. Ce n'est finalement que dans les années 1930 qu'une version – plus pratique – en bandes prédécoupées a fait son apparition, pour la plus grande joie des infirmiers qui devaient, jusque là, mouler le plâtre manuellement autour des membres cassés. …et une liste de défauts tout aussi longue Malgré ses qualités indéniables, notamment son séchage rapide et sa résistance, le plâtre de Paris a rapidement montré ses limites, surtout en termes d'hygiène. La peau restant inaccessible sous le plâtre pendant plusieurs semaines, de nombreuses complications peuvent vite apparaître: macérations, ulcérations, éruptions cutanées, voire dermatites et infections par staphylocoque doré… la liste est longue! Sans oublier le poids, surtout chez les enfants, et la nécessité de couper le plâtre à la scie circulaire une fois l'os guéri. 

       

      Quelles alternatives au plâtre traditionnel ?

      Et pourtant, le plâtre a toujours eu le bras long sur le marché des traitements des fractures. Malgré de nombreuses tentatives d'incursion de matériaux alternatifs, comme la fibre de verre ou les plastiques composites, le plâtre a, encore aujourd'hui, la préférence des médecins et infirmiers à travers le monde. Mais c'était sans compter l'arrivée des imprimantes 3D, qui pourraient décidément révolutionner un grand nombre d'activités humaines. En tous cas, Zaid Badwan est convaincu que pour soigner les fractures, l'avenir s'appelle Medi-Print. Ingénieur en mécanique de formation, ce jeune mexicain a récemment lancé sa start-up de l'Université de Mexico, en se spécialisant dans la fabrication d'attelles imprimées en 3D.

      "L'idée est de créer des sortes de "plâtres" totalement personnalisés, adaptés à l'anatomie des patients, beaucoup plus légers et qui, surtout, évitent tous les problèmes d'infections propres aux plâtres traditionnels car la peau est presque totalement visible". Le membre fracturé est d'abord scanné dans une machine, qui crée un modèle 3D et l'envoie à l'imprimante 3D, qui fabrique en 3-4 heures une attelle unique pour chaque patient. "En plus, l'impression 3D coûte trois fois moins cher et libère du temps de travail du médecin ou de l'infirmier", ajoute Zaid Badwan.

      Essais cliniques à partir de septembre Même son de cloche du côté d'un autre ingénieur, espagnol cette fois. Jordi Tura s'est lui aussi lancé dans l'aventure des orthèses 3D en créant la société Xkelet. "L'autre point fort de cette technologie, c'est de permettre aux patients d'avoir une vie normale, par exemple de prendre une douche ou d'aller à la piscine, ou de continuer une activité sportive". Cette innovation est tellement prometteuse que les deux sociétés participeront à des essais cliniques dès la rentrée dans une série d'hôpitaux au Mexique et en Europe. Et rassurez-vous: non seulement vos amis pourront toujours y laisser leur gentils mots de prompt rétablissement, mais en plus vous pourrez garder votre plâtre high-tech en souvenir.     

      Source : http://www.rtbf.be/info/dossier/bon-a-savoir/detail_l-impression-3d-au-service-des-bras-casses?id=9367130

Vous lisez 0 fil de discussion
Répondre à : L'impression 3D au service des bras cassés !
Vos informations:




Fermer le menu