Votre imprimante 3D

au meilleur prix !

Chez LV3D, l'impression 3D est plus que notre métier, c'est une passion partagée par toute une équipe de techniciens qualifiés pour vous faire connaître le meilleur des imprimantes 3D et répondre à toutes vos questions.

Avec LV3D, vivez une expérience de l'impression 3D unique en son genre !

Pack imprimante 3D
TOUT COMPRIS

Profitez de notre pack « LV3D découverte » : un pack impression 3D clés en main à un prix incroyable pour démarrer du bon pied dans l'impression 3D  !

Un bundle inédit comprenant tout le nécessaire pour se lancer
  • 1 imprimante 3D Dagoma Discoeasy 200
  • 1 écran de contrôle
  • 3 bobines PLA LV3D 750g, couleurs au choix
  • 1 stylo 3D "Easy Pen"
  • 1 buildtak LV3D

A partir de 399€ TTC

Imprimantes 3D

Filaments 3D et résines

blog et tutos vidéos

22 497 abonnés !  

imprimante 3D prusa débuter
Imprimante 3D
wpseo

Bien débuter avec une Imprimante 3D

  Il existe aujourd’hui tellement d’options dans l’impression 3D qu’il peut paraitre difficile de bien débuter avec une imprimante 3d c’est la raison pour laquelle

Lire plus »
impression 3D
Imprimante 3D
wpseo

Vos Impression 3D à -20%

Vous avez la chance de posséder un imprimante 3D mais vous avez tant de projets en impression 3D qu’il vous manque des filaments 3D !

Lire plus »

Les avis de nos clients

Quelques réalisations

QUESTIONS Fréquentes

L'impression 3D est un procédé qui permet de produire un objet réel à partir d'un fichier 3D en déposant et solidifiant de la matière couche par couche pour obtenir la pièce terminée. Fabrication d'un objet en plastique blanc sur la machine Eos

L’impression 3D fonctionne donc selon plusieurs procédés, qui diffèrent selon le type d’imprimante 3D utilisée. On peut classer ces procédés dans trois grands groupes :

– Le dépôt de matière
– La solidification par la lumière
– L’agglomération par collage

Ces trois procédés fonctionnent selon le même principe de base, c’est à dire superposer des couches de matières selon les coordonnées d’un fichier 3D. La différence se situe sur la manière dont sont déposées et traitées ses couches, ainsi que le type de matériau utilisé.

Pour la plupart des procédés employés l’utilisateur a besoin :

– d’une imprimante 3D 
– de consommable (filament, poudre…)
– d’un fichier 3D (au format STL ou OBJ
– d’un logiciel de slicing pour trancher le fichier et transmettre les indications à l’imprimante
– d’un ordinateur

La manière d’exporter les fichiers vers l’imprimante diffère selon les marques et les modèles : câble USB, Wi-Fi ou carte SD.

Vous avez la possibilité de personnaliser certains paramètres avant de valider votre commande :

  • type de matériau
  • impression monochrome ou couleur
  • finition(brut, poli, verni, lissage embelisseur, mat, peint - mat ou brillant))
  • choix de la taille finale de l'objet (en mm, cm ou inch)

Vous pouvez également utiliser nos outils d'optimisation> (évider, séries) pour réduire le prix final et nos outils de vérification (étude de solidité, épaissisement, vue en coupe) to reduce your final price and our review tools (solidity check, thickening, cutaway view) to verify your design is fit for production.

Lorsque vous transférez un modèle 3D dans la galerie, il se peut que certaines incohérences géométriques empêchent la réalisation du design sans modification préalable. La raison la plus courante est que le modèle ne représente pas un solide de manière univoque. Il est également possible que certains détails soient trop fins pour être réalisés.
La majorité des outils de modélisation 3D disponibles de nos jours se concentrent sur la création de modèles pour le rendu visuel et l'animation. La plupart du temps, ces logiciels n'ont pas besoin que l'objet soit solide et représentent ainsi uniquement sa surface. Cette information est parfois insuffisante pour reconstruire un objet solide à partir du design 3D.
Lorsque c'est possible, nos outils logiciels essayeront de réparer automatiquement le modèle 3D. Cependant, certains problèmes nécessitent d'éditer manuellement le modèle. Un aperçu rapide des problèmes potentiels est présenté ci-dessous.

  • Bords et trous

    Un modèle 3D peut contenir des surfaces avec des bords, qui ne délimitent pas un volume. Ces surfaces n'ont pas d'épaisseur et ne peuvent donc pas être réalisées. Parfois, ce sont de petits trous dans une surface quasi-fermée qui l'empêchent d'être 'étanche'.
    Ce problème peut être corrigé soit en supprimant simplement la surface, soit en l'extrudant (à l'aide de l'outil "pousser/tirer" ou "déplacer" de votre logiciel de modélisation 3D), soit en complétant les trous de manière à obtenir des surfaces fermées.

 

  • Mauvaise orientation

    Dans la plupart des logiciels de modélisation 3D, les surfaces sont orientées de manière à avoir un coté "pile" et un coté "face". Lorsqu'une telle surface est fermée, son orientation est utilisée pour définir l'intérieur et l'extérieur du volume délimité. Parfois la surface n'est pas orientée de manière cohérente et la séparation entre l'intérieur et l'extérieur de l'objet n'est pas claire.
    La plupart du temps, cette incohérence est résolue en inversant les facettes problématiques. Cependant certaines surfaces sont impossible à orienter (comme le ruban de Moebius ou la bouteille de Klein). Pour réaliser ce genre d'objets, leur surface doit être découpée puis épaissie par extrusion.

 

  • Arêtes ou points singuliers

    Lors de la conception d'un modèle 3D, certaines opérations peuvent créer des surfaces ambigües qui se connectent entre elles en un point ou une arête unique et commune. Ces singularités empêchent de déterminer quels volumes sont contenus par ces surfaces.
    Ces singularités peuvent être éliminées en dupliquant les arêtes et les points de jonction de manière à déconnecter les surfaces problématiques. Les duplicatas de ces points et arêtes peuvent résider au même endroit dans l'espace, mais chaque surface doit en posséder sa propre copie.
imprimante 3D scanner 3D LV3D
Fermer le menu